œuf


œuf

œuf , plur. œufs [ ɶf, ø ] n. m.
XIVe; of, uef, oefXIIe; lat. ovum
ICour.
1Corps plus ou moins gros, dur et arrondi que produisent les femelles des oiseaux et qui contient le germe de l'embryon et les substances destinées à le nourrir pendant l'incubation ( ovi-). Coquille, blanc ( albumen) , jaune (et cicatricule) de l'œuf ( vitellus) . Œuf de poule, de cane, de caille, de pigeon, d'autruche... Pondre un œuf. Ponte, incubation, couvaison, éclosion des œufs.
Spécialt Œuf de poule, spécialement destiné à l'alimentation. Marchand de beurre, œufs et fromages ( B.O.F.) . Œufs frais, du jour, en conserve. Œuf pourri. Odeur d'œuf pourri. Mirer un œuf. Acheter une douzaine d'œufs. Gober un œuf. Œufs à la coque. Œuf dur, cuit dans sa coquille jusqu'à ce que le blanc et le jaune soient durs. Œuf mollet. Omelette de six œufs. Battre des blancs d'œufs en neige. Œufs brouillés. Œufs au plat, sur le plat, au miroir. Œufs frits, pochés. Œufs au bacon du breakfast. Œufs en meurette, en gelée. Œufs mimosa. Œufs mayonnaise. Œufs à la neige. Œufs au lait : crème faite d'œufs et de lait pris au four. Pâtes aux œufs.
2Par ext. Produit des femelles ovipares. Œuf de reptile, de batracien. Œufs de poisson. 1. frai. Œufs de seiche. raisin (de mer). Œufs comestibles d'esturgeon, de sterlet ( caviar) , de saumon, de lump, de mulet ( poutargue) , de cabillaud ( tarama) . Œufs d'insectes. couvain. Œuf de pou. lente.
3Loc. En forme d'œuf. ovale, ové, ovoïde. « Il avait une tête chauve en forme d'œuf » (Maurois). Chauve comme un œuf. Tête, crâne d'œuf (péj.).Fam. Des œufs sur le plat, se dit d'une poitrine féminine menue et plate. — Plein comme un œuf : rempli. « Nos villes closes, pleines comme des œufs » (Sartre). Marcher sur des œufs, en touchant le sol avec précaution, et spécialt d'un air mal assuré; fig. agir avec circonspection. — La poule aux œufs d'or. Tondre un œuf. C'est comme l'œuf de (Christophe) Colomb, il fallait y penser ! se dit d'une réalisation qui paraît simple mais qui suppose une idée ingénieuse (anecdote de Colomb sectionnant le bout d'un œuf pour le faire tenir debout). C'est comme l'œuf et la poule, on ne sait par où ça a commencé (de causes qui s'enchaînent). — Loc. prov. On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs. Mettre tous ses œufs dans le même panier : engager toutes ses ressources sur la même affaire; faire dépendre son sort d'une seule chose (et s'exposer ainsi à tout perdre). — PROV. Qui vole un œuf, vole un bœuf.
♢ DANS L'ŒUF : dans le principe, avant la naissance, l'apparition de qqch. « Ce serait tuer dans l'œuf l'organisation de l'Europe » (Martin du Gard). Il faut étouffer cette affaire dans l'œuf.
(1860) Fam. Quel œuf ! quel imbécile ! — Pop. Va te faire cuire un œuf ! formule pour se débarrasser d'un importun (cf. Va te faire foutre, va te faire voir chez les Grecs, va voir là-bas si j'y suis).
4Par anal. Objet en forme d'œuf.
Œuf de Pâques : confiserie en forme d'œuf, en chocolat ou en sucre, qu'on offre à l'occasion de Pâques. Œufs en chocolat. Œufs à la liqueur : petits bonbons en sucre remplis de liqueur.
Œuf à repriser.
Ski Position en œuf, ou ellipt l'œuf : position de recherche de vitesse, skis écartés, genoux fléchis, buste incliné en avant.
Télécabine à deux ou quatre sièges en forme d'œuf.
II(XVIIe) Biol. Première cellule d'un être vivant à reproduction sexuée (animal ou végétal), née de la fusion des deux cellules reproductrices (gamète mâle et gamète femelle). zygote. Segmentation de l'œuf. morula, blastula, gastrula. Fécondation et nidation de l'œuf chez la femme. Abusivt Œuf ou œuf vierge : le gamète femelle (ovule ou oosphère) avant sa fécondation. — Méd. Produit de la conception au cours de son développement intra-utérin, comprenant l'embryon ou le fœtus et ses enveloppes. ⊗ HOM. Eux.

œuf nom masculin (latin ovum) Cellule vivante, environnée de réserves alimentaires et d'enveloppes protectrices, et qui, après formation dans le corps d'une femelle, ponte et fécondation (l'ordre de ces trois phénomènes variant selon le groupe), donnera un jeune de la même espèce. (On parle parfois d'« œuf » chez les espèces vivipares, pour désigner l'embryon et l'ensemble de ses annexes.) Produit comestible de la ponte de certains oiseaux, poissons, etc. : Œufs de cane, de lump, de poule. Bonbon, confiserie en forme d'œuf : Œufs en chocolat. Objet en bois en forme d'œuf que l'on introduit dans un bas à repriser pour le tendre. Populaire. Imbécile, empoté, lourdaud, etc. : Quel œuf ! Médecine Cellule résultant de la fécondation, et qui, par division, donne un nouvel être, animal ou végétal. Ensemble du contenu de l'utérus : embryon ou fœtus et ses annexes, c'est-à-dire les membranes ovulaires, chorion et amnios, le liquide amniotique, le cordon ombilical et le placenta. Ovule mûr, pondu, mais non encore fécondé. ● œuf (citations) nom masculin (latin ovum) André Breton Tinchebray, Orne, 1896-Paris 1966 Tout doit pouvoir être libéré de sa coque […] Ne vous croyez pas à l'intérieur d'une caverne, mais à la surface d'un œuf. Le Surréalisme et la Peinture Gallimard Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794 Académie française, 1781 Quelqu'un disait d'un homme très personnel : il brûlerait votre maison pour se faire cuire deux œufs. Caractères et anecdotes Eugène Grindel, dit Paul Eluard Saint-Denis 1895-Charenton-le-Pont 1952 Le passé est un œuf cassé, l'avenir est un œuf couvé. Les Sentiers et les routes de la poésie, le Boniment fantastique Gallimardœuf (difficultés) nom masculin (latin ovum) Prononciation Un œuf : [&ph230;&ph90;], le groupe œu- se prononce comme eu dans neuf ; des œufs : [&ph230;], le mot se prononce comme eu dans peu. Orthographe On écrit : des blancs, des jaunes d'œufs; un œuf au plat ou sur le plat. Remarque Débarrasser un œuf dur de sa coquille se dit écaler un œuf. ● œuf (expressions) nom masculin (latin ovum) Familier. Avoir un œuf à peler avec quelqu'un, en Belgique, avoir un compte à régler avec quelqu'un. C'est comme l'œuf de (Christophe) Colomb, c'est une chose apparemment facile à réaliser, mais qui suppose une réelle ingéniosité ; il suffisait d'y penser. Familier. Chauve comme un œuf, totalement chauve. Dans l'œuf, dans le commencement, la phase préliminaire de quelque chose : Tuer dans l'œuf une révolte. Marcher sur des œufs, marcher avec beaucoup de précautions ; parler, agir avec la plus grande prudence. Mettre tous ses œufs dans le même panier, placer tous ses fonds dans la même affaire ; mettre tous ses espoirs du même côté, ne pas répartir les risques. Œufs de Pâques, œufs durcis dans de l'eau bouillante, dont la coque est teinte et qu'on prépare traditionnellement à Pâques ; confiserie en chocolat ou en sucre que l'on offre à Pâques. Œuf sur le plat, au plat, œuf qu'on casse et qu'on fait cuire légèrement, sans le brouiller. Familier. Plein comme un œuf, tout à fait plein ; repu ou complètement ivre. Sortir de l'œuf, être frais émoulu, jeune, naïf. Populaire. Va te faire cuire un œuf !, se dit à quelqu'un qu'on éconduit, à qui on refuse quelque chose, etc. Œuf amniotique, œuf de grande taille, pondu par des reptiles et les oiseaux, comprenant le jaune avec la cicatricule (œuf proprement dit) entouré du blanc, ou albumine, réserve d'eau et de protéines pour l'embryon, puis d'une coquille parcheminée ou calcaire. Œuf de durée ou œuf d'hiver, œuf pondu en automne par de petits invertébrés aquatiques (cladocères) ou terrestres (pucerons) avec une coque protectrice épaisse, et qui ne se développe qu'au printemps suivant. Œuf fécondé, nom usuel du zygote. Œuf vierge, cellule femelle fécondable, telle que l'ovocyte, l'ovotide ou l'ovule de la femme et des animaux femelles, l'oosphère des plantes. Position en œuf, à skis, position aérodynamique de recherche de vitesse, skis parallèles, écartés, genoux fléchis, buste incliné en avant. ● œuf (homonymes) nom masculin (latin ovum) de préposition e nom masculin invariable euh ! interjection eux pronom personnel heu ! interjectionœuf (synonymes) nom masculin (latin ovum) Œuf sur le plat, au plat
Synonymes :
- oeuf [au] miroir
Biologie. Œuf fécondé
Synonymes :

œuf, œufs [œf, ø] n. m.
ÉTYM. XIVe; of, uef, œf, XIIe; lat. ovum.
———
I Cour.
1 Corps plus ou moins gros, dur et arrondi, que produisent les femelles des oiseaux et qui contient le germe de l'embryon et les substances destinées à le nourrir pendant l'incubation. || Petit bout, gros bout d'un œuf. || L'œuf est protégé par une enveloppe calcaire ( Coquille). || Blanc d'œuf : albumine de l'œuf ( Albumen). || Jaune d'œuf : masse de lécithine ( Vitellus) portant le germe (œuf au sens II; Cicatricule), petit point blanc qui donnera naissance à l'embryon. Germinatif (tache, cicatricule, vésicule germinative). || Ligaments du blanc d'œuf qui maintiennent le jaune. Chalaze. || Membrane du blanc d'œuf ou membrane coquillière, pellucide ( Chorion) laissant entre elle et une extrémité de la coquille une chambre à air. || Membrane du jaune d'œuf. Vitelline (membrane). || Œuf hardé, sans coque (cit. 1), à coquille molle (→ Fécond, cit. 4); œuf clair. || Œuf de poule, de cane ou de canard (cit. 4), de pigeon, d'autruche… || Oiseau qui dépose ses œufs. Pondre, ponte. || Incubation (cit. 2) de l'œuf par couvaison. Couvaison. || La femelle, parfois le mâle couvent les œufs. Couvée, couvoir, nid. || Œuf qui éclôt (cit. 1); oisillon, poussin qui sort de l'œuf en brisant la coquille. Éclosion (→ Indigner, cit. 6; métamorphoser, cit. 2).
1 J'aborde au nid; la pie s'envole; je ravis les œufs, je les mets dans ma chemise et redescends (…) En dévalant le tronc, je m'écorchai les mains, je m'éraillai les jambes et la poitrine et j'écrasai les œufs : ce fut ce qui me perdit. Le préfet ne m'avait point vu sur l'orme; je lui cachai assez bien mon sang, mais il n'y eut pas moyen de lui dérober l'éclatante couleur d'or dont j'étais barbouillé. « Allons, me dit-il, monsieur, vous aurez le fouet. »
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, I, II, 6.
2 Il trouva d'abord un nid de pluviers. La mère était sur les œufs. Elle ne se leva pas, elle ne bougea pas même une plume.
J. Giono, Jean le Bleu, VII.
Spécialt. Œuf de poule, spécialement destiné à l'alimentation. 3. Coco (lang. enfantin). || Les œufs, produit agricole. || Marchand d'œufs et de volailles ( Coquetier), marchand de beurre, œufs et fromages ( B. O. F., fam.). || Crémier, crémerie qui vend des œufs. || Panier d'œufs (→ 2. Manne, cit. 2). || Œufs frais, œufs du jour, œufs en conserve. || Œuf corrompu, pourri, couvi, cassé… || Odeur, goût d'œuf pourri. || Mirer un œuf. Mire-œufs. || Acheter (cit. 1) une douzaine, un cent d'œufs. || Manger des œufs (→ Fromage, cit. 2). || Gober un œuf cru. || Faire cuire un œuf dans sa coquille.Œufs à la coque (cit. 1) servis dans un coquetier, un œufrier. || Mouillettes (cit. 1) trempées dans un œuf.Œuf dur, cuit dans sa coquille jusqu'à ce que le blanc et le jaune soient durs. || Salade aux œufs durs (→ Crabe, cit. 2).Œuf mollet au vin rouge (→ Frugal, cit. 6). || Casser des œufs (→ Écuyer, cit. 3). || Omelette de cinq, de douze œufs. Omelette. || Battre ensemble, brouiller les blancs et les jaunes (cit. 11) d'œufs. || Œufs mousseux (cit. 1). || Battre (cit. 14) des blancs d'œufs en neige, jusqu'à ce qu'ils soient blancs et fermes. || Œufs brouillés (→ Fondue, cit. 1; jus, cit. 4), mêlés sans être battus.Œufs au plat, sur le plat, ou au miroir. || Œufs frits. || Œufs pochés. || Œufs au beurre noir. || Œufs au lard (cit. 2), au bacon. || Œufs en meurette. || Œufs en gelée. || Œufs mimosa. || Œufs à l'armoricaine. || Œufs à la russe. || Œufs mayonnaise.Utilisation des œufs en pâtisserie, comme entremets… (→ Farine, cit. 4). || Œufs à la neige, blancs d'œufs battus et pochés servis avec une crème anglaise. || Œufs au lait, crème faite d'œufs et de lait pris au four. || Boisson aux œufs. Chaudeau, lait (de poule). || Pâtes aux œufs frais. || Œufs en poudre.Œuf de Pâques : œuf dur décoré, offert à Pâques (→ ci-dessous, 4.).
3 Ni sa femme, ni sa servante, ni personne, selon lui, ne savait cuire un œuf comme il faut; il regardait à sa montre, et se vantait de l'emporter en ce point sur tout le monde. Il cuisait ses œufs depuis deux ans avec un succès qui lui méritait mille plaisanteries. On enleva, pendant un mois, toutes les nuits, les œufs de ses poules, auxquels on en substitua de durs.
Balzac, la Rabouilleuse, Pl., t. III, p. 952.
4 (…) la jeune fille en tablier blanc, mince et droite, apporta le plat d'œufs à la neige qu'elle avait apprêté. Dans leur bain d'or pâle, ils brillaient du plus candide éclat et répandaient une fine odeur de vanille.
France, le Crime de S. Bonnard, VI, in Œ., t. II, p. 453.
4.1 Par dégoût des viandes cuites au four, il se rabattait sur les œufs; il les réclamait sur le plat et très cuits; généralement, on les lui apportait presque crus et il s'efforçait d'éponger avec de la mie de pain, de recueillir avec une petite cuiller le jaune qui se noyait dans des tas de glaires.
Huysmans, À vau l'eau, p. 140.
5 Il ajoutait que, puisque Christophe était musicien, rien ne faisait plus de bien pour la voix qu'un œuf avalé cru, matin et soir : et il se faisait fort de lui en fournir de tout chauds sortis du cul de la poule.
R. Rolland, Jean-Christophe, La révolte, III, p. 614.
5.1 (…) la joie qui brillait dans tous les yeux et que venait d'aviver la découverte, à travers [les] flots dorés des œufs brouillés, de petites flotilles imperceptibles de lard, à demi englouties, et que chacun se chargerait volontiers de tirer tout à l'heure du naufrage.
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 458.
Par ext. Œuf comestible (de quelques oiseaux). || Manger des œufs de caille. || Œuf d'autruche.
5.2 L'œuf de caille se répand. Il attire l'œil à l'étal des crémiers par sa coquille marbrée, brun et gris. Je n'ai jamais compris son intérêt gastronomique. Dur, à l'apéritif ? Admettons. Est-ce bon ? Je me permets d'en douter. Sur le plat, ce n'est pas meilleur que dur. À la coque, c'est exclu : allez trouver un coquetier à sa taille !…
Jean-Pierre Coffe, le Bon vivre, p. 126.
2 (1578). Par ext. Produit des femelles ovipares. || Œuf de reptile, de batracien. || L'œuf de la vipère éclôt avant la ponte. Ovovivipare.Œufs de poisson. || Fécondation externe des œufs de poisson par la laitance mâle. Frai (cit. 2). || Poisson qui a des œufs. Œuvé, rogué. || Œuf de brochet (cit. 2), de seiche. Raisin (de mer). → Grappe, cit. 7. || Œufs de poisson servant d'appât. Rogue. || Œufs comestibles d'esturgeon, de sterlet ( Caviar; → Hors-d'œuvre, cit. 6); de saumon; de lump; de mulet ( Boutargue); de cabillaud ( Tarama).Œufs d'insectes ( Couvain). || Hyménoptères (cit.) qui déposent leurs œufs sur des proies vivantes. || Œuf de pou ( Lente), du bombyx du ver à soie ( Graine). || Œufs d'abeille (→ Germe, cit. 3), de fourmi (abusivt, leurs larves). || Métamorphose de l'œuf en larve. || Chenille qui sort de son œuf (→ Art, cit. 25). Par plais. || « Peser des œufs de mouche dans des balances (1. Balance, cit. 2) de toile d'araignée » (Voltaire).
6 Chez de nombreux aquatiques, la femelle porte elle-même sa ponte jusqu'à l'éclosion des larves : c'est le cas bien connu des crevettes et des crabes où les œufs sont fixés en très grand nombre aux pattes abdominales (…)
Maurice Caullery, l'Embryologie, p. 24.
3 Loc. compar., métaphoriques (du sens 1) et fig. En forme d'œuf. Ovale, ové, oviforme, ovoïde, ovoïdal. || Tête chauve (cit. 4) en forme d'œuf, en œuf, comme un œuf. || Ornement en forme d'œuf. Ove. || Calcaire dont les grains ont la forme de petits œufs. Oolithe. — ☑ Gros (cit. 6) comme un œuf. || Grêlons (1. Grêlon, cit. 1) comme des œufs de poule. — ☑ Fam. Des œufs sur le plat : des seins ronds et menus. — ☑ Plein comme un œuf : bien plein. || Être plein comme un œuf : avoir beaucoup mangé, être repu. || Des villes pleines comme des œufs, où l'on étouffe (cit. 46).
Marcher sur des œufs, en touchant le sol avec précaution, et, spécialt, avec gaucherie, d'un air mal assuré.Fig. Agir avec circonspection.
7 (…) elle n'entendit pas le léger bruit que produisaient les pas de sa compagne. Il est vrai que, suivant une expression de Walter Scott, Amélie marchait comme sur des œufs (…)
Balzac, la Vendetta, Pl., t. I, p. 875.
7.1 Plus bas encore par les cailloux on avance un peu sur des œufs ! bien à tâtons !…
Céline, Guignol's band, p. 49.
Loc. fam. (Argot de l'autom.). Avoir un œuf sous le pied : appuyer très délicatement sur la pédale d'accélération, notamment pour diminuer la consommation d'essence. — ☑ Var. || « Jusqu'à Toulouse il conduit sur des œufs, retenant son souffle en évitant la moindre ornière, le moindre cahot qui risquerait de la réveiller » (Jean Echenoz, Je m'en vais, p. 195).
La poule aux œufs d'or. Poule. — ☑ Tondre sur les œufs, tondre un œuf : être d'une avarice sordide.
8 Quelques-uns prétendent que tu aimes le cidre et les gros sous; mais il ne s'agit pas ici de tondre sur les œufs, il faut n'être qu'à nous.
Balzac, les Chouans, Pl., t. VII, p. 940.
8.1 Un poète de l'Anthologie regrettait « le temps où les garçons se laissaient séduire pour une caille, un ballon, des osselets ». Gide qui aurait tondu un œuf, était de cet avis.
Roger Peyrefitte, Notre amour, p. 153.
C'est comme l'œuf de (Christophe) Colomb, il fallait y penser !, se dit d'une réalisation qui paraît simple mais dont il a fallu avoir l'idée, qui a demandé de l'ingéniosité (par allus. à une anecdote selon laquelle Colomb aurait donné une leçon aux envieux qui prétendaient que pour trouver l'Amérique il avait suffi d'y penser. Leur ayant demandé de faire tenir un œuf debout et aucun n'ayant pu y réussir, Colomb aurait frappé légèrement l'œuf à l'un des bouts et l'aurait posé, en disant qu'il fallait y penser).
9 L'œuf de Christophe Colomb, ma bonne dame ! Il suffisait de frapper sur la pointe pour qu'il tienne debout. Seulement voilà, il fallait y penser. Cette plaisanterie d'un goût douteux n'a pas fini d'étonner le monde.
J. Anouilh, Ornifle, II, p. 94.
Donner un œuf pour avoir un bœuf. — ☑ Prov. Qui vole un œuf vole un bœuf.On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs.Mettre tous ses œufs dans le même panier : mettre tout son avoir, tous ses moyens dans une même entreprise (et s'exposer ainsi à tout perdre).
10 (…) il est imprudent de mettre, comme on dit, tous ses œufs dans le même panier.
Gide, Robert ou l'Intérêt général, III, 5.
Dans l'œuf : dans le principe, avant la naissance, l'apparition de qqch. || Étouffer, écraser, tuer… dans l'œuf. || Il faut étouffer (cit. 40) cette affaire dans l'œuf. || Porter dans l'œuf son germe de décomposition (cit. 2).
11 J'écraserais dans l'œuf ton aigle impériale !
Hugo, Hernani, II, 3.
12 (…) ce serait tuer dans l'œuf l'organisation juridique de l'Europe, se contenter d'une caricature de Société des Nations (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. IX, p. 235.
13 Tu ne penses pas que je vais laisser mon père se saigner aux quatre veines pour me permettre de faire une carrière, et briser, moi, celle-ci dans l'œuf, sur un coup de tête ?
Aragon, les Beaux Quartiers, II, XXX.
(1860). Fam. || Quel œuf ! : quel idiot, quel imbécile. — ☑ Va te faire cuire un œuf !, formule pour se débarrasser d'un importun (→ Va voir ailleurs si j'y suis), montrer qu'on n'est pas dupe.
13.1 Goyave protesta immédiatement contre cette discrimination, sur quoi un collègue métro (de la métropole) lui suggéra d'aller se faire cuire un œuf.
Claude Courchay, La vie finira bien par commencer, p. 130.
Tête d'œuf (angl. egg head) : intellectuel (par allus. au crâne).
4 Objet en forme d'œuf. a Œuf en plâtre pour inciter les poules à pondre. Nichet.
b (XIXe; en parlant d'un œuf de poule, 1534). || Œuf de Pâques : confiserie en forme d'œuf plein, ou creux et rempli de friandises, qu'on offre à l'occasion de Pâques. || Œuf en chocolat, en sucre, noué d'un ruban. || Œufs à la liqueur : petits bonbons en sucre remplis de liqueur. Par ext. || Œufs de Pâques : cadeau à l'occasion de Pâques.
14 (…) il devait aimer à donner des étrennes, à faire des surprises et offrir des œufs de Pâques (…)
Balzac, le Contrat de mariage, Pl., t. III, p. 114.
15 Et Pâques, enfin, aux hymnes matinales et joyeuses, Pâques dont les jeunes filles reçoivent la blanche hostie et les œufs rouges !
Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, « Silves », III.
c Œuf à repriser : objet en forme d'œuf, qu'on introduit à l'intérieur des bas pour y faire des reprises plus aisément.
16 Je trouvai encore (…) un de ces œufs de bois que l'on met dans les chaussettes à raccommoder (…)
Apollinaire, l'Hérésiarque, p. 193.
d Œuf de Nuremberg : grosse montre (cit. 2) de forme ovoïde.
e Fam. Ballon ovale de rugby.
16.1 (Quand) tu n'auras plus le cœur de te coucher sur l'œuf, de plaquer aux jambes.
A. Arnoux, Suite variée, p. 42.
5 Sports (ski). || Position en œuf, ou, ellipt., l'œuf : position de recherche de vitesse, skis écartés, genoux fléchis, buste en avant, tête baissée, mains en proue devant la tête.
6 Fam. Franç. d'Afrique. Œuf colonial : gros ventre.
7 (Av. 1945, in D. D. L.). Argot milit. Grenade offensive. Citron.
16.2 On avait arraché les anneaux des cuillers, et à trente mètres, on leur a balancé nos œufs dans les pattes.
Roger Vercel, Capitaine Conan, XIV, p. 242.
8 Alchim. || Œuf des Sages : matière préparée pour produire la transmutation des métaux.
———
II (XVIIe). Biol. Première cellule d'un être vivant à reproduction sexuée (animal ou végétal), née de la fusion des noyaux de deux cellules reproductrices (gamète mâle et gamète femelle); premiers stades du développement par segmentation de cette cellule, aboutissant à l'embryon. Fécondation (cit. 2). || Morphogenèse, développement de l'œuf. Embryogenèse. || Clivage, segmentation de l'œuf et stades qui la caractérisent ( Blastula, gastrula, morula). || Formation des feuillets dans l'œuf. || Œuf isotrope, anisotrope. || Étude de l'œuf et de l'embryon. Embryologie. || Organe où se forment les œufs ( Ovaire). || Conduit de l'œuf ( Oviducte). || Œufs des vivipares, des ovipares. || Œufs parthénogénétiques. || Œuf d'oursin, de batracien, de mammifère.Spécialt (dans l'espèce humaine). || Fécondation (cit. 3) et nidation de l'œuf chez la femme. || Œuf fécondé qui ne peut atteindre l'utérus. Grossesse (cit. 4). || Sexe de l'œuf (→ Fille, cit. 19; femme, cit. 10). || Les vrais jumeaux (cit. 4) proviennent d'un même œuf.
16.3 Observer, les yeux rivés au binoculaire, la fécondation artificielle d'un œuf de grenouille ou de lamproie, voir le chorion se soulever (…) assister à la réaction de l'œuf, à ses premières déformations, au creusement des sillons, c'est déjà un spectacle singulièrement attachant. Mais il donne encore je ne sais quelle impression d'automatisme, de vie végétative. Quand la lèvre blastoporale se dessine (…) quand on suit d'heure en heure la fermeture du blastopore, l'apparition de la plaque neurale et des reliefs discrets qui la sertissent, l'élongation du germe en une forme qui s'impose brusquement comme un véritable embryon, on reste saisi par cette activité délibérée, cette sorte de volonté constructive qui va droit au but éternel de l'espèce.
A. Dalcq, l'Œuf et son dynamisme organisateur, p. 39.
17 Tout être humain commence son existence personnelle sous la forme d'une simple cellule, infime globule de gelée transparente, l'Œuf. Cet œuf lui-même résulte de la fusion de deux cellules, respectivement issues du corps des parents.
Jean Rostand, l'Homme, II, p. 30.
18 Quel est le point de départ du développement de l'individu, le germe initial ? C'est W. Harvey qui, par une large et profonde intuition, formule la notion qui aura besoin de deux siècles pour atteindre une précision complète, Ex ovo omnia; tous les êtres dérivent d'un œuf, même les vivipares et l'homme (…) Aujourd'hui, l'œuf unicellulaire (ou mieux l'oocyte), se formant dans l'ovaire, a été mis en évidence chez tous les animaux, avec une parfaite uniformité et son équivalent exact retrouvé partout chez les végétaux.
Maurice Caullery, l'Embryologie, p. 8.
Abusivt. Le gamète femelle (ovule ou oosphère) avant sa fécondation (on dit aussi œuf vierge).
En obstétrique, Produit de la conception au cours de son développement intra-utérin, comprenant l'embryon ou le fœtus et ses enveloppes.
19 Rien n'est plus émouvant que d'assister sous le microscope à l'entrée, après trois heures environ, du spermatozoïde dans l'ovule, puis aux premières divisions de l'œuf, au début de l'homme en somme.
Jean Bernard, l'Homme changé par l'homme, p. 65.
DÉR. Œufrier, œuvé.
COMP. Mire-œufs. — Cf. aussi rac. lat. Ovo-, et rac. grecque Oo-.
HOM. (Du plur.) Eux.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.